En quête d'un premier succès

Après trois matches amicaux, le FC Saint-Louis Neuweg (N2), qui rencontre ce soir (19 h) à Bartenheim l’ASC Biesheim (N3), est toujours en quête d’un premier succès et de certitudes, à dix jours de la réception de la réserve du PSG en championnat.

Cela fait plus de 100 jours (109 ce matin pour être précis), que les joueurs du FC Saint-Louis Neuweg n’ont plus eu l’occasion de célébrer une victoire. Evidemment, il y a eu la trêve estivale entre aujourd’hui et le 15 avril, date du dernier succès des Frontaliers face à Montceau (lequel assurait leur maintien et une troisième saison au quatrième échelon national). Il n’empêche qu’avec trois défaites et douze buts encaissés pour clore le précédent exercice, puis deux défaites et un nul lors des trois premiers matches amicaux de reprise, les Ludoviciens ne doivent pas être des plus sereins à dix jours de la reprise du championnat.

Si, à leur décharge, les Ludoviciens ont entamé leur série de cinq rencontres amicales par deux confrontations avec des équipes qui évoluaient encore en National il y a moins de trois mois, Belfort et Epinal, et qu’ils se sont « logiquement » inclinés par deux fois sur le score de 3 buts à 1, ils auraient sans doute pu (dû ?) mieux faire dimanche face à l’ASC Saint-Apollinaire. Pensionnaires de National 3, les Bourguignons sont parvenus à tenir en échec (1-1) des Ludoviciens qui ont eu bien du mal à se créer des occasions.

Les coéquipiers de Sofiane Jennane, repositionné dimanche dernier en n°10 derrière la recrue et avant-centre Enzo Célestine, devront rapidement se montrer plus dangereux offensivement. Il leur reste deux rencontres avant la reprise du championnat, ce soir (19h) à Bartenheim face à Biesheim et samedi (17 h) à Gérardmer face à Lunéville, pour renouer avec le succès et aborder la saison avec davantage de certitudes.

Si le FC Saint-Louis Neuweg n’a plus gagné depuis le 15 avril dernier, l’ASC Biesheim (N3) est de son côté invaincu depuis le 22 avril. Les hommes d’Hervé Milazzo, qui ont bouclé le précédent exercice par deux succès et un nul, ont également bien repris, en s’offrant les pensionnaires de DH du FC Kronenbourg (2-1) et en tenant en échec une ASM Belfort (2-2) qui venait de battre Saint-Louis. Malgré la division qui sépare les deux équipes, Biesheim pourrait donc tenir la dragée haute aux Ludoviciens ce soir et ainsi confirmer sa bonne préparation estivale. Il restera ensuite deux matches amicaux, face à deux clubs de DH, Bischheim et Hagenthal, aux Rhénans avant de reprendre le championnat à Pagny-sur-Moselle.


Source : L'Alsace.