Saint-Louis et Biesheim dos à dos

Chacun a eu sa mi-temps, hier soir à Bartenheim, lors de la rencontre amicale entre le FC Saint-Louis Neuweg (N2) et l’ASC Biesheim (N3). Les deux équipes se sont logiquement quittées sur un match nul (2-2).

Dès les premières minutes, le FC Saint-Louis Neuweg, emmené par un Sofiane Jennane très à l’aise dans son nouveau rôle de meneur derrière l’attaquant, prend le jeu à son compte, dans la rencontre amicale qui opposait hier soir à Bartenheim le FC Saint-Louis Neuweg (N2) et l’ASC Biesheim (N3).

Les Ludoviciens se créent plusieurs occasions franches. Niang et Camara ne trouvent d’abord pas le cadre (4e et 10e ). Le néo-Ludovicien Solvet, face à ses anciens coéquipiers, touche quant à lui la barre après un service de Holtz, à la réception d’une belle transversale de Jennane (12e). La menace Ludovicienne s’intensifie et Biesheim craque lorsque Saidou est parfaitement servi en profondeur par Jennane. L’arrière gauche ajuste en force le portier Biesheimois (1-0, 17e ). Biesheim répond par deux tentatives de Charroy (34e et 45e +1), mais sans inquiéter Idir.

Au retour des vestiaires, Biesheim confirme sa réaction du dernier quart d’heure de la première mi-temps avec, notamment, une tentative d’Efondja qui met le gardien Ludovicien à contribution (47e ). Les Biesheimois sont récompensés de leurs efforts par Wagner qui égalise (1-1, 64e ), puis par Efondja qui transforme un penalty dans la foulée (1-2, 67e ).

Les hommes de Vincent Rychen prennent un gros coup sur la tête et mettent dix minutes à s’en relever, jusqu’à l’égalisation de Bidouzo qui remet les deux équipes à égalité d’une belle frappe qui heurte le poteau opposé avant de rentrer (2-2, 78e ). Chaque équipe a eu sa période et le score nul, malgré la division d’écart, est logique.

« On retiendra la première mi-temps et surtout la première demi-heure. On avait prévu de mettre plus de rythme que lors de nos précédents matchs et c’est ce que l’on a fait. On peut regretter de ne mener que d’un but à la pause car les occasions étaient là pour enfoncer le clou » , témoignait l’entraîneur Ludovicien qui a fait tourner en deuxième période et a logiquement vu son équipe être dominée par une très belle formation Biesheimoise.

« On a été mis en difficulté par le milieu Ludovicien en première période, mais une fois le problème réglé avec un replacement de joueurs à la pause, ça allait bien mieux » , analysait Hervé Milazzo, entraîneur d’une équipe Rhénane toujours invaincue après trois matches amicaux. « Ce ne sont que des matches de préparation, mais on peut se réjouir de s’être créé de nombreuses occasions face à une équipe qui évolue plus haut en championnat. »

Les prochaines échéances amicales auront lieu samedi à 17 h à Gérardmer face à Lunéville (N3) pour Saint-Louis et samedi à 19 h à Ribeauvillé face au Soleil Bischheim (DH) pour Biesheim.


Source : L'Alsace.

Les photos de la rencontre