Saint-Louis enchaine à Belfort

Grâce à des buts signés du capitaine Manfred Ewke-Ebele et de l’ailier Axel Bidouzo, le FC Saint-Louis Neuweg, très réaliste hier soir, a confirmé son succès de la semaine dernière face au Paris SG (2) en signant une nouvelle victoire, à Belfort (1-2). Les Ludoviciens signent un excellent début de saison en National 2.

En panne d’efficacité les locaux de l’ASM Belfort se sont laissés surprendre hier sur leur pelouse par le FC Saint-Louis Neuweg, qui n’a eu besoin que de deux grosses occasions pour faire la différence. Pourtant, Belfort avait les armes pour signer un autre résultat face aux Alsaciens, mais la maladresse a joué un vilain tour aux hommes de Maurice Goldman.

À la pause, ce sont les Ludoviciens qui menaient au score … contre le cours du jeu, il faut bien l’avouer. Alors que Belfort s’était montré dominateur dès l’entame du match, les Alsaciens avaient ouvert le score sur leur première offensive. Bidouzo résistait à Tahiri avant de centrer idéalement en retrait pour son capitaine, Ekwe-Ebele (0-1, 28e ).

La leçon de réalisme n’était pas terminée, car sur une passe décisive de … Guirassi, l'attaquant Belfortain, Bidouzo, seul face à Laborde, ne laissait pas passer l’occasion de doubler la mise (0-2, 35e ).

C’était dur pour les locaux qui avaient accumulé corners, coups francs avant l’ouverture du score, Régnier (9e , 27e ) et Ahamadi (14e ) s’étant procuré de réelles occasions face au but d’Idir. Et que dire de cette superbe frappe de Houri (38e ) qui flirtait avec la lucarne du portier visiteur ?

Le début de seconde période se révélait un peu plus laborieux pour les locaux, d’autant que Saint-Louis ne prenait aucun risque et continuait de fortifier son bloc défensif. À court d’idées, Belfort n’approchait même plus la zone de vérité adverse. Toutefois, comme son rival en première mi-temps, il suffisait d’une action pour relancer totalement le match peu après l’heure de jeu.

Sur un centre repris une première fois, le ballon revenait sur la tête de l’ancien du FC Mulhouse Thomas Régnier qui ajustait Idir (1-2, 64e ). La partie s’animait à nouveau, et l’arbitre participait à la fête en expulsant Houri (74e ). Cela n’arrangeait pas les affaires locales, d’autant que le match devenait haché et débridé. Pourtant, Belfort aurait pu arracher le nul à l’ultime minute, mais la tête de Régnier, seul au point de penalty, passait à côté du cadre Alsacien (90e ).

La tempête était passée pour les Ludoviciens qui rentraient en Alsace avec trois points et un deuxième succès de rang. La saison débute bien pour les Frontaliers, qui sont désormais au pied du podium avec déjà six points de marge sur la zone rouge de leur groupe B de National 2.

 

Source : L'Alsace.