Saint-Louis avance sereinement

Après trois succès de rang, à domicile face au Paris SG (2) (1-0) et contre Raon-l’Étape (2-0) et en déplacement à Belfort (1-2), le FC Saint-Louis Neuweg a confirmé son bon début de saison ce samedi en ramenant le point du nul (0-0) de la pelouse du Moulins-Yzeure Foot.

Il avait fallu attendre le 5 novembre 2016 et neuf matches la saison dernière. Et il avait fallu patienter jusqu’au 19 septembre 2015 et la 6journée il y a deux ans, malgré l’ancien barème de points. Cette saison, le FC Saint-Louis Neuweg a débuté son troisième exercice au quatrième échelon national tambour battant puisqu’il ne lui a fallu que quatre rencontres pour atteindre la barre des dix points. De quoi réjouir le milieu de terrain Ludovicien Marc Kalenga : « C’est symbolique, mais être à 10 points après seulement quatre journées, ça fait du bien dans les têtes. Ce qui est pris n’est plus à prendre dans notre quête du maintien et ça fait plaisir de continuer d’accumuler des points ».

« Revenir avec quelque chose » d’un déplacement périlleux en Auvergne, où la formation de Moulins-Yzeure Foot, avant-dernière avec aucun point au compteur, l’attendait avec un fort sentiment de revanche, était l’objectif de Ludoviciens qui évoluaient pour la première fois très loin de leurs bases. « Le calendrier nous a permis d’évoluer deux fois à domicile et de ne pas aller bien loin pour notre premier déplacement (à Belfort). Cela nous a sans doute aidés à bien démarrer alors que la mayonnaise devait prendre après l’intégration de plusieurs nouveaux » , explique le milieu qui dispute son septième exercice à Saint-Louis. « Le club n’a pas toujours eu pour habitude de si bien entamer ses saisons, alors nous avions à cœur de poursuivre et d’être dans la continuité de nos précédentes sorties. Et même si offensivement nous n’avons pas été assez dangereux face à cette équipe qui connaissait un début de championnat compliqué, c’est un bon point que nous ramenons de là-bas. Il nous fait avancer et nous a permis de passer les 4h30 de route du retour avec le sourire. »

La sérénité semble être le terme qui définit actuellement le mieux l’arrière-garde d’un FCSLN qui est toujours installé sur le podium et compte déjà sept points de marge sur la zone rouge. À l’issue des quatre premières journées, les Ludoviciens n’ont encaissé qu’un seul but, à Belfort, et disposent de la meilleure défense du championnat, devant les deux leaders ex aequo au classement général, Lyon (2) et Andrézieux, qui ont tous deux craqué à trois reprises. Après un exercice plus difficile défensivement (44 buts encaissés en 28 matches), le FCSLN semble avoir renoué cette saison avec ce qui a fait sa force et grandement contribué à sa belle 8e place et son maintien lors de sa première saison à ce niveau (30 buts encaissés en 30 matches, 5e meilleure défense du championnat).

« Au milieu de terrain, j’évolue depuis plusieurs années maintenant avec Manfred (Ekwe Ebele), ce qui facilite les automatismes, témoigne Marc Kalenga. Derrière, les latéraux étaient déjà au club l’an dernier et dans l’axe Jean-Charles (Behlow) s’est tout de suite adapté. Il s’entend bien avec Fadel (Niang) , comme avec Mathieu (Saidou). Jérôme (Idir) fait aussi son boulot dans les buts, donc l’équipe peut s’appuyer sur cette solidité défensive. Et tant que nous serons invaincus, nous pourrons attaquer nos rencontres avec ce brin de confiance en plus. »

« Même si le contexte sera différent devant Schiltigheim, puisque ce sera un derby, qui plus est face à un promu qui est monté en pratiquant un beau football » , comme le souligne Kalenga, les Ludoviciens pourront s’appuyer sur leur excellente forme actuelle pour continuer leur bonhomme de chemin.

 

Source : L'Alsace.