Saint-Louis veut se reprendre

Après sa première défaite de la saison concédée il y a deux semaines à Lyon, le FC Saint-Louis Neuweg espère remettre la machine en route face à Annecy, l’un des favoris du National 2, ce soir (18 h) au stade de la Frontière.

Fessé au cours de la dernière journée de championnat par la réserve de l’Olympique lyonnais (5-0), le FC Saint-Louis Neuweg espère rebondir dès ce soir (18 h) lors de la réception d’Annecy et retrouver sa place sur le podium du National 2. Vincent Rychen, l’entraîneur Ludovicien, devrait pouvoir compter sur davantage de joueurs qu’il y a deux semaines, où l’effectif était réellement décimé.

Mais les frontaliers se méfieront bigrement d’un adversaire Annécien qui compte se mêler à la lutte pour l’accession jusqu’en fin de saison et suivre ainsi les pas du défunt ETG (Evian-Thonon-Gaillard). Les Haut-Savoyards comptent juste un point de moins que les Haut-Rhinois après avoir débuté la saison avec trois succès, un nul et deux défaites. Surtout, ils font feu de tout bois en attaque, puisqu’ils ont inscrit 14 buts en six rencontres, soit le double des Ludoviciens. « On va affronter une équipe expérimentée, qui dispose de joueurs de talent , souligne Sofiane Jennane, qui a récupéré le brassard de capitaine en l'absence de Manfred Ekwe-Ebele. Elle joue bien au ballon et se projette très vite vers l’avant ». Au niveau expérience, on ne fait sans doute pas mieux en National 2 que le FC Annecy. Celui-ci compte ainsi dans ses rangs les anciens professionnels Olivier Sorlin, 37 ans, Cédric Barbosa, 40 ans, ou le redoutable buteur Nassim Akrour, qui affiche désormais 42 printemps ! Sans oublier l’ancien Strasbourgeois Yohan Betsch, qui a porté le maillot du Racing au cours de la saison 2010-2011.

« Mais nous avons aussi des qualités , remarque Jennane, et nous n’allons pas passer notre temps à regarder nos adversaires. Nous allons tenter de prendre ce match par le bon bout » , ce que les Ludoviciens n’étaient pas parvenus à faire lors de la récente réception de Schiltigheim, encaissant un but dès les premières minutes et courant alors trop longtemps après le score.

Les frontaliers vont donc une nouvelle fois compter sur leur solidité défensive pour contrecarrer les desseins d’Annecy. « Depuis le début de la saison, nous pouvons compter sur un socle défensif intéressant , confirme Sofiane Jennane. Le bloc équipe est plutôt bien en place. Mais il reste encore un certain nombre de choses à améliorer, ce que nous cherchons à faire lors des entraînements. La capacité à conserver le ballon dans la partie de terrain adverse, à faire courir notre adversaire, nous manque encore pour le moment. »

Le vice-capitaine Ludovicien est toutefois très satisfait d’afficher déjà 11 points au compteur. « J’aurais signé de suite si on m’avait dit ça au coup d’envoi de la saison. Nous sommes contents, mais nous savons aussi comment ce championnat fonctionne. Il suffit d’une série pour être en haut, mais une série négative entraîne très vite vers le bas et dans l’urgence. Nous gardons tous la tête sur les épaules. »

Sofiane Jennane le premier, lui qui a été repositionné derrière un avant-centre depuis le début de la saison. « Cela ne change pas grand-chose dans mon style de jeu, puisque je suis quelqu’un qui décroche souvent. J’ai juste un peu plus de liberté sur le terrain. La différence est que je possède désormais une ou deux solutions supplémentaires et c’est ce que je préfère. » Le résultat est d’ailleurs plutôt intéressant, puisque le n°10 a déjà frappé quatre fois, deux en championnat et deux en Coupe de France la semaine passée à Riedisheim. En attendant encore mieux ces prochaines semaines.

 

Source : L'Alsace.