Saint-Louis rentre dans le rang

Le FC Saint-Louis Neuweg a subi hier soir sa deuxième défaite de rang dans son championnat de National 2, en étant nettement dominé par Annecy (3-1). La différence de niveau et d’expérience était trop flagrante sur la pelouse pour espérer mieux.

L’expérience contre l’inexpérience. Hier soir, avec les anciens que sont Cédric Barbosa (41 ans) ou Nassim Akrour (42 ans), entourés de joueurs aguerris au National 2, le FC Annecy a parfaitement mené sa barque pour venir cueillir trois points au stade de la Frontière. Toujours confronté à quelques absences, Vincent Rychen doit s’appuyer sur plusieurs joueurs n’ayant connu que le niveau régional auparavant.

« Ce samedi soir, nous avons affronté une équipe supérieure à la nôtre, le résultat l’approuve , constate simplement le technicien frontalier. Nous avons livré une partie courageuse, mais nous avons manqué de profondeur dans le jeu pour réussir à perturber notre adversaire. Ses joueurs clés ont fait toute la différence sur les 90 minutes. » Il pense notamment à Valentin Jacob, qui marche sur l’eau en ce début de saison, puisque son doublé d’hier a porté à 8 son nombre de buts. Et il songe évidemment aux glorieux anciens, vu que c’est un coup franc tendu de Barbosa qui a permis à Akrour d’ouvrir le score de la tête.

On jouait alors la 37e minute et les Ludoviciens étaient en souffrance depuis plus d’un quart d’heure. Leur entame avait été intéressante, mais Jennane, quand il se débarrassait de ses vis-à-vis, n’a jamais eu la possibilité de trouver un des trois autres joueurs offensifs pour porter le danger. Jacob (32e ) et Akrour (35e ) avaient déjà trouvé le chemin des filets, mais le premier était hors-jeu, alors que le second s’était aidé de la main.

Au retour des vestiaires, Saint-Louis s’est montré nettement plus entreprenant et incisif, mais perdait trop vite Kalenga, expulsé suite à un retour illicite sur Jacob parti en contre. « L’expulsion me semble sévère, souligne le milieu de terrain , car je repasse devant Jacob qui me prend le bras et nous tombons tous les deux ». La mission devenait alors impossible pour les locaux, qui se procuraient toutefois deux belles occasions à dix. Jennane puis Celestine dans les six mètres ne parvenaient pas à convertir un centre de Gisselbrecht (60e ), alors que Bidouzo manquait d’un rien celui de Jennane (62e ). Jacob mettait alors tout le monde d’accord en reprenant à bout portant un centre en retrait (76e ), avant de transformer un coup franc direct de plus de 25 mètres (88e ). Sofiane Jennane parvenait à sauver l’honneur des siens en transformant un penalty qu’il avait provoqué lui-même face à l’ex-Mulhousien Damien Moulin (90e +1).

« Nous n’avions pas les mêmes armes qu’Annecy, constatait encore une fois Vincent Rychen , une équipe qui veut jouer le haut du tableau. Nous sommes encore trop tendres. Il faut savoir faire preuve de lucidité, faire le dos rond, attendre le retour de nos blessés et repartir sur une nouvelle dynamique. Le plus important, c’est qu’on gagne ensemble, on perd ensemble. C’est la loi du sport ». Après son remarqué début de saison, le FC Saint-Louis Neuweg doit désormais regarder vers le bas de tableau.

 

Source : L'Alsace.

Les images de la rencontre