Régional 1 : Saint-Louis n'y arrive pas

Malgré la présence de Niang, d’Asad ou des frères Holtz, la réserve du FC Saint-Louis Neuweg a subi une nouvelle déconvenue hier après-midi face au leader Soleil Bischheim. Le déplacement à Obernai dans deux semaines s’annonce déterminant.

Toujours aussi friable défensivement, la réserve du FC Saint-Louis Neuweg a subi un nouveau revers sur sa pelouse, hier, face à une équipe de Soleil Bischheim qui a su profiter des maladresses locales. Ce succès permet aux hommes de Marzouk d’occuper la place de leader. D’entrée, les deux équipes mettent du rythme. Bischheim donne le ton de la rencontre avec un centre de Welschinger pour Mekkari qui est maladroit au moment de reprendre (5e ). Deux minutes plus tard, Saint-Louis s’offre sa première occasion par Dasylva qui voit sa tête déviée par le gardien sur Holtz qui remet pour Dasylva mais le tir croisé de celui-ci caresse le poteau.

G. Holtz s’échappe et expédie une frappe excentrée qui s’envole (12e ). Dasylva est menaçant devant Duki qui intervient sobrement (21e ). Dans la foulée, Dasylva centre pour Puymege qui oblige le gardien à une belle parade pour sauver les siens (22e ). Les débats sont équilibrés tout au long du premier acte avec les deux attaques qui ont quelques belles opportunités. À l’image de cette action initiée par Asad qui délivre un centre parfait pour la tête de Dasylva qui s’écrase sur la transversale (36e ).

À la pause, le score est nul mais la partie s’emballe dès le début du deuxième acte. Mekkari s’infiltre dans la surface et Niang parvient à contrer in extremis sa frappe qui prend le chemin des filets (50e ). Bischheim est pressant et sur une action anodine dans la surface, Puymege assure mal son dégagement. Balu en profite pour récupérer le cuir et l’expédier dans la lucarne de Grondin (62e ). Bischheim est tout proche de doubler la mise lorsque Maurer perce sur le flanc droit et adresse un centre pour Haddaoui, qui en pleine course, ne parvient à cadrer sa frappe qui tutoie le poteau (64e ). Lecheheb décoche un tir mais Duki veille (65e ). Saint-Louis jette toutes ses forces dans la bataille pour essayer de revenir au score mais ne parvient pas à trouver la faille au sein de l’arrière-garde adverse bien organisée autour de Kientzler. Haddaoui combine avec Welschinger dont le tir est détourné par Grondin (73e ). La tension est présente, le jeu est plus haché. Bischheim gère son avantage. Dans les ultimes instants de la rencontre, Hohmann lance Welschinger qui s’infiltre et se présente devant Grondin qui fauche le meneur de jeu visiteur. Hohmann ne tremble pas au moment d’exécuter la sentence (89e ). Bischheim, sans être flamboyant, s’impose devant une pâle formation Ludovicienne qui reste engluée dans les profondeurs du classement.

 

Source : L'Alsace.