Les réactions après le derby

Retrouvez ci-dessous les réactions Ludoviciennes et Schilikoises suite au match nul dans le derby Alsacien hier soir qui s'est soldé par un score de parité (2-2).

Vincent Rychen (entraîneur de Saint-Louis) : « Nous avons évolué avec le frein à main durant le premier acte. Il y avait beaucoup de déchet technique. J’ai demandé à la pause aux joueurs de se lâcher, ils n’avaient rien à perdre. . Je suis content, parce qu’on est revenu deux fois au score. C’est la preuve du bel état d’esprit qui règne dans le groupe. Personne n’en a voulu au fautif sur le second but adverse et la solidarité s’est exprimée sur cette deuxième égalisation ».

Stéphane Crucet (entraîneur de Schiltigheim) : « Comme des enfants ! On joue comme des enfants. On donne le match, alors qu’on n’est même pas mis en danger. On doit l’avoir plié en première mi-temps, au plus tard à la 50e. C’est une catastrophe. On n’est pas mature. Mais je n’ai jamais vu un joueur mettre les mains de cette façon ».

Jean-Philippe Krasso (attaquant de Schiltiçheim) : « Nous sommes déçus parce que nous tenions le résultat. On aurait sans doute signé pour un nul avant, mais vu la tournure de la rencontre, nous ne pouvons être que déçus. Cela nous met un coup au moral ».

Stéphane Schneider (gardien de Schiltigheim) : « C’est frustrant car nous avions le match en main.  C’est dur de prendre ce but à la fin. En plus, on commet une faute bête, qu’il fallait vraiment éviter ».

Jean-Alain Fanchone (défenseur de Schiltigheim) : « C’est carrément décevant. Cela s’explique par un manque d’expérience. Nous avons mal géré la fin, alors qu’on aurait dû tuer ce match bien avant. Nous avons eu beaucoup d’occasions, ce n’en est que plus rageant. Nous avons commis quelques erreurs de jeunesse ».

Alexandre Gisselbrecht (défenseur de Saint-Louis) : « Je pense que le second but Schilikois est hors-jeu. Mais le plus important est que nous n’avons pas lâché. C’est à l’image de notre début de saison. Nous sommes soudés, solidaires, et cela a encore payé dans les arrêts de jeu. Je suis content de cet état d’esprit, cela nous permet d’aller sereinement à Lyon la semaine prochaine. Ce sera difficile de nous battre cette année ».

Enzo Célestine (attaquant de Saint-Louis) : « Cela fait plaisir de revenir au score, de marquer mon premier but et de continuer à ne pas perdre. Nous avons cru en nous, nous n’avons rien lâché, ça nous a souri. Mais il ne faut pas s’enflammer, tout peut aller très vite ».

 

Propros recueillis par l'Alsace.

Le groupe pour le derby

Décimé par les blessures, le groupe Ludovicien sera fortement remodelé ce soir pour le derby face à Schiltigheim. Vincent Rychen a ainsi fait appel à plusieurs éléments du groupe de Régional 1 pour composer un groupe qui tentera de confirmer l'excellent début de saison du club au niveau comptable.

Gardiens : Grondin, Idir.

Défenseurs : Behlow, Dramé, Gisselbrecht, Sartori.

Milieu de terrain : Diampo Sengele, Kalenga, Yebra.

Attaquants : Bidouzo, Camara, Celestine, Dasylva, Elia, Jennane, Holtz G.

Comme évoqué ci-dessus, les Ludoviciens sont décimés par les blessures ... Asad (genou), Brom (pubalgie), Ekwe-Ebele (hanche), Solvet (ischios), Niang (dos), Saidou (genou) et Futila (tendon d'Achille) pointent ainsi à l'infirmerie. Fioux, Mansard, Holtz T. et Ocakli n'ont quant à eux pas été retenus.

Un groupe de 16 à Yzeure

Pour ce qui est l'un des plus longs déplacements de la saison, aujourd'hui à Yzeure, Vincent Rychen a convoqué un groupe de 16 joueurs.

Gardiens : Grondin, Idir.

Défenseurs : Behlow, Diampo Sengele, Gisselbrecht, Niang, Sartori.

Milieux de terrain : Boumelaha, Ekwe-Ebele, Kalenga, Yebra.

Attaquants : Bidouzo, Camara, Celestine, Jennane, Solvet.

Saidou, blessé gravement au genou la semaine dernière contre Raon l'Etape est forfait. Il en est de même pour Holtz G. (ischios), Holtz T. (ischios), Asad (genou) et Brom (pubalgie). Pour combler ces absences, le coach Rychen a fait appel pour la première fois à Boumelaha. Futila, Mansard et Ocakli sont quant  eux laissés à disposition de la réserve.