Saint-Louis mouline à la maison

Le stade de la Frontière ne veut définitivement pas sourire au FC Saint-Louis Neuweg. Trois semaines après s’y être incliné 1-0 face à Grenoble, l’escadron de Vincent Rychen y a subi une nouvelle défaite sur le plus petit des scores devant Moulins-Yzeure, hier. Le maintien n’est toujours pas en poche.

Sous le soleil Ludovicien, le match démarre sur un rythme plaisant. Les hommes de Vincent Rychen, quasi assurés de vivre une troisième saison en CFA dès l’été prochain, jouent libérés, alors que les visiteurs Moulinois, encore concernés par la lutte pour le maintien, se donnent les moyens de prendre les trois points. Bidouzo et Holtz se montrent très remuants sur les côtés Ludoviciens, sans parvenir à trouver la faille. Du côté des visiteurs, Sauvadet et Alouache pèsent sur la défense du gardien Julien Grondin, présent dans les cages du FC Saint-Louis Neuweg en l’absence d’Aïssi-Kédé, blessé au dos.

Malgré cette entame entre deux équipes joueuses, il faut attendre la 22e minute pour voir la première occasion nette signée Koriche. Trouvé au coeur de la surface visiteuse, le petit meneur de jeu voit sa reprise filer de peu au-dessus. La réponse Auvergnate est immédiate. Dans la minute qui suit, un coup franc excentré de Millot arrive dans les pieds de Mbaye à l’entrée des six mètres. Le milieu de terrain Moulinois bute alors sur Grondin, auteur d’un bel arrêt réflexe.

À la demi-heure de jeu, les Auvergnats répondent une nouvelle fois à une tentative Haut-Rhinoise. Holtz percute à gauche et rentre dans la surface sur son pied droit, mais sa frappe rase le poteau (30e ). C’est Guillon qui répond alors sur coup franc (35e ). Sauvadet et les siens poussent en fin de première période et obligent les Ludoviciens à concéder corner sur corner. Le capitaine Moulinois bute sur Grondin.

Si ce sont les visiteurs qui dominent légèrement depuis la demi-heure de jeu, c’est pourtant l’avant-centre local Jennane qui va obtenir la plus grosse occasion de la période. Ce dernier rate l’immanquable. Seul aux 16 mètres, après un très bon travail de Bidouzo, l’avant-centre cherche tellement à assurer une tentative qui devait se loger au ras du poteau qu’il ouvre trop son pied et voit la balle fuir le cadre. Malgré des débats très ouverts et de belles intentions offensives, aucune équipe ne parvient à prendre le dessus avant la pause.

Dès la reprise, Saint-Louis se fait peur quand Sauvadet part seul au but (48e ). Niang le rattrape in extremis à l’entrée de la surface de réparation. Mais la deuxième tentative Moulinoise fait mouche. Alouache, dos au but à hauteur du milieu de terrain, élimine toute la ligne défensive haut-rhinoise d’un superbe coup de rein. Il s’en va seul crucifier Grondin (0-1, 54e ). Saint-Louis tente de réagir, mais se heurte à une équipe Auvergnate regroupée en défense et qui ne procède plus que par contre-attaque. Il faut attendre la 70e minute pour voir Jennane mettre Colard en danger après un nouveau service de Bidouzo. Le gardien détourne en corner. Créquit en profite pour s’illustrer, sans trouver le cadre. Les visiteurs contiennent ensuite parfaitement les locaux.

Les deux équipes terminent à dix, lorsque le Moulinois Mbida est exclu pour un tacle non maîtrisé sur El Bounadi (86e ). Le capitaine Ludovicien quitte ses partenaires le genou en sang, sans pouvoir être remplacé, les trois changements ayant déjà été effectués. Dans la foulée, Niang puis Gisselbrecht pensent tour à tour offrir l’égalisation, mais les deux reprises de volée finissent au-dessus (90e et 90e +1). De même que la tête de Mbaiam qui fuit le cadre (90e +3).

Saint-Louis s’incline finalement sur le plus petit des scores et ne parvient pas à rompre sa série sans succès au stade de la Frontière. Il ne lui reste plus qu’un match, face à Andrézieux dans deux semaines, pour signer un succès à domicile qui le fuit depuis le 26 novembre.


Source : L'Alsace.

Les photos de la rencontre