El Bounadi : "On est soulagés d'avoir atteint notre objectif"

Grâce à sa victoire sur la pelouse de Montceau samedi soir (1-3), le FC Saint-Louis Neuweg du capitaine Hakim El Bounadi a assuré son maintien en CFA à quatre journées de la fin de la saison.

Hakim, la défaite du FC Mulhouse (0-1 face à Grenoble) et votre succès à Montceau ont mathématiquement assuré votre présence en CFA pour une troisième saison de suite. On imagine que le retour en Alsace samedi soir a été plus agréable que d’habitude …

C’est le genre de victoire qui fait plaisir. Nous avons fêté ça tous ensemble dans le vestiaire, c’était vraiment joyeux. Nous étions tous contents comme après chaque victoire, mais celle-ci nous permet d’atteindre notre objectif. Ces trois points et ce maintien officiel récompensent le travail de tout un groupe. Nous voulions le faire le plus rapidement possible, nous y arrivons à quatre journées de la fin. Nous aurions pu mieux faire, mais il ne faut pas oublier qu’on nous a mis des bâtons dans les roues.

Vous évoquez les trois points retirés cet hiver par la DNCG ?

Oui. Ce retrait de points nous a mis un petit coup derrière la tête. Nous avons perdu des points que nous avions gagnés et mérités. C’est difficile à accepter quand on court après un objectif de maintien.

Vous êtes désormais maintenus. Mais avez-vous douté par moments de la capacité du club à rester en CFA ?

Non. Il y a eu des moments difficiles, mais si nous avons décroché le maintien à quatre journées de la fin, c’est que nous avions une petite marge de manœuvre. Dès le départ, j’étais confiant. Cette saison, nous étions plus sereins et connaissions un peu mieux le championnat. Nous avons progressé par rapport à notre première année en CFA. Le groupe travaille dans un super état d’esprit et il a été récompensé à Montceau. Nous sommes soulagés d’avoir atteint notre objectif, surtout que nous n’aurions peut-être pas gagné ce genre de match l’an dernier. À un moment, alors que nous menions 2 buts à 1, ils ont poussé fort pour revenir. Il y a un an, nous aurions sûrement craqué. Maintenant, nous sommes plus matures. Samedi, nous avons été capables de faire face tous ensemble et d’enfoncer le clou en mettant un troisième but.

La réussite offensive vous avait fuis durant plusieurs matches. On vous imagine également soulagé d’inscrire trois buts …

C’est frustrant de se procurer énormément d’occasions de buts, mais d’en mettre si peu au fond (Ndlr : 27 buts en 25 rencontres). Mais nous ne voulions pas incriminer les attaquants. Samedi, il y en a trois qui rentrent, ça fait du bien. Nous sommes en progression dans tous les domaines et si nous nous appuyons sur le même état d’esprit, nous pourrons espérer mieux la saison prochaine.

Alors qu’il vous reste trois rencontres à disputer, êtes-vous déjà tournés vers le prochain exercice ?

Nous allons pouvoir y penser un peu maintenant que nous sommes maintenus, mais il est hors de question de finir la saison en roue libre. Nous sommes des compétiteurs et voulons finir le plus haut possible. Il reste neuf points à prendre et nous voulons en prendre le maximum. À commencer lors de notre dernière à domicile (samedi prochain face à Andrézieux). Nous voulons terminer sur une bonne note à la maison et fêter notre maintien par une victoire devant notre public.


Source : L'Alsace.