Saint-Louis éliminé de la coupe d'Alsace

Le FC Saint-Louis Neuweg s’est incliné aux tirs aux buts sur la pelouse de l’US Sarre-Union (2) (2-2, 4-3 t.a.b.), hier soir en 8e de finale de la Coupe d’Alsace.

Cette fois-ci, ça n’a pas souri. Au tour précédent face à l’AS Illzach-Modenheim, le FC Saint-Louis Neuweg s’en était sorti aux tirs aux buts. Hier à Sarre-Union, l’exercice lui a été fatal et a mis fin à son aventure en Coupe d’Alsace. Après avoir ramené trois points de Montceau samedi dernier (3-1) et officialisé son maintien en CFA, Saint-Louis se présentait sur le terrain de la réserve de Sarre-Union avec une équipe remaniée. Dans les premiers instants, des frontaliers en manque d’automatismes n’arrivaient pas à déstabiliser une prudente formation Bas-Rhinoise. Au sortir du quart d’heure de jeu, la première ruade des hommes de Vincent Rychen faisait pourtant mouche. Sur un dégagement à l’emporte-pièce de Diampo, Créquit faussait compagnie à l’arrière-garde de l’USSU et effaçait Diener pour donner l’avantage aux siens (0-1, 17e ). Les locaux réagissaient grâce à Mario Modenese. À l’entrée de la surface, l’ancien joueur des Pierrots Vauban enroulait un ballon du pied gauche qui filait dans le soupirail d’un Grondin masqué (1-1, 27e ).

Les Bas-Rhinois continuaient sur leur lancée dès le début du second acte et Moulay était tout proche de porter son équipe en tête (48e ). Les Ludoviciens répliquaient par l’intermédiaire d’Omballa, mais celui-ci manquait son duel face au gardien de l’USSU. Bousculé, Saint-Louis reprenait pourtant la main à 20 minutes du terme grâce à l’opportuniste Gisselbrecht (1-2, 70e ), repositionné ailier gauche après la pause. Alors que la qualification semblait en poche, un oubli au marquage permettait à Modenese d’inscrire un doublé à cinq minutes du terme (2-2, 85e ).

Les deux équipes devaient donc se départager aux tirs au but. Les six premiers tireurs faisaient trembler les filets (3-3). Le premier échec incombait à Diampo, qui envoyait sa frappe dans les nuages. Après la 4e transformation de Sarre-Union, Koriche était dos au mur. Le n°10 manquait lui aussi le cadre et envoyait du même coup Sarre-Union (2) en quarts de finale de la Coupe d’Alsace, lors desquels les Bas-Rhinois se déplaceront à l’AS Butten/USIDV.


Source : L'Alsace.