Prochain MatchFC Saint-Louis Neuweg / CSO Amnéville/25/05/2019/Stade de la Frontière

L’AS Nancy Lorraine sort Saint-Louis (0-2)

L’AS Nancy-Lorraine s’est tranquillement qualifiée hier après-midi pour les 32es de finale de la Coupe de France (2-0), en venant un bout d’un FC Saint-Louis/Neuweg jamais ridicule, mais trop inefficace.

Le successeur du Gazélec Ajaccio, battu au stade de la Frontière en 2012 au 7e  tour de la Coupe de France, attendra encore. Le FC Saint-Louis/Neuweg, qui apprécie tant l’épreuve reine du football français, n’a pas su créer de nouvel exploit hier après-midi face à l’AS Nancy-Lorraine, avant-dernière de Ligue 2, mais en net regain de forme depuis plusieurs semaines.

Il a manqué quelques ingrédients aux Ludoviciens pour pouvoir rêver. Ils ont été un peu trop sages, iincapables de mettre un petit grain de folie dans cette rencontre. La clé, souvent, pour faire tomber les professionnels quand ils rendent visite à des amateurs sur des terrains difficiles. Les Haut-Rhinois n’ont jamais été ridicules hier soir, loin de là, mais ils n’ont pas su pousser leur adversaire à la faute, ni le faire paniquer un petit peu. Ernest Seka, l’ancien du Racing Strasbourg, et les siens ont finalement passé une soirée assez tranquille, pouvant compter sur un Ndy Assembe, leur gardien, impérial tout au long de la rencontre.

« Il y a eu plusieurs moments clés »

Au final, les frontaliers ont quitté le terrain avec de la frustration. Ils ont toujours pu regarder leurs vis-à-vis dans les yeux, mais ils ont oublié l’efficacité, qui est primordiale dans ce genre de rencontre. Ce sont même eux qui ont eu à plusieurs reprises l’occasion d’ouvrir le score, comme sur cette tête de Brom, coupée au premier poteau sur un corner de Biaou, bien captée par le gardien (10e ). Et que dire de ce rush de Valerius, qui a réussi à prendre le dessus sur Coulibaly pour s’offrir un face-à-face avec Ndy Assembe, qui a repoussé ce ballon brûlant avec son ventre (32e ) ? Sans doute le tournant de ce 8e  tour. « Il y a eu plusieurs moments clés , constate Cédric Decker, l’entraîneur ludovicien. En première période, nous nous sommes procuré de nombreuses occasions, plus même que Nancy, mais il aurait fallu mieux faire dans la finition. J’ai d’ailleurs été étonné par la capacité de mes joueurs à ressortir les ballons proprement, à se mettre dans des situations de centres devant le but. »

Oui, mais il aurait aussi fallu tenir plus longtemps défensivement. Nancy a mis quelque temps avant d’ajuster la mire. Mais quand Dembele a réussi à déborder Ellemaud, il a trouvé au second poteau Dale pour l’ouverture du score (38e ). « En soi, ce n’était pas si grave que ça , poursuit Cédric Decker. À 0-1, tout restait possible, mais il aurait fallu éviter d’encaisser ce deuxième but juste avant la pause. Celui-là, il nous a fait mal ». Dans les arrêts de jeu de cette première période, Busin, excellent hier, éliminait Ellemaud et centrait fort devant le but. Sur la trajectoire, Yao détournait le ballon dans ses propres filets.

[…]

Article publié par Marc Wilb pour le journal L’Alsace du 09/12/18

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment.