Interview de Manfred Ekwe Ebele le nouvel entraîneur adjoint de l’équipe fanion

Interview avec le nouvel entraîneur adjoint de notre équipe fanion, Manfred Ekwe Ebele qui accompagnera Nizar et Mangui pour cette saison prochaine en Regional 1 en tant qu’Analyste vidéo !

 

Peux-tu nous présenter ton parcours de footballeur et d’entraîneur ?

Parcours de footballeur :

J’ai commencé à l’âge de 8 ans dans un club marseillais : Vivaux Marronniers Sports. Après 7 ans au club, j’ai intégré le Centre de Formation du Racing club de Strasbourg. J’y ai connu les Équipes de France Jeunes et remporté la Coupe Gambardella. J’ai signé mon seul et unique contrat professionnel. Je n’ai pas fait carrière au haut niveau, mais j’ai su vivre du football dans les divisions inférieures belge (Excelsior Virton, D3) et allemande (FC Homburg Saarland, Regionaliga West), puis les championnats de France Amateur, N1, N2, N3. En janvier 2019, je suis retourné au SRC à l’époque en R2. J’y ai arrêté ma carrière lorsque le club retrouva le N3.

Parcours d’entraîneur : 

Je suis un jeune entraîneur, titulaire du BEF depuis l’été 2020. À la suite de ça, je me suis formé dans le « Scouting » et l’analyse du jeu. En mars j’ai validé un Diplôme universitaire de Data/vidéo Analyste à l’UFRstaps de Montpellier.

Comment suis-je arrivé au club ?

Bien que faisant partie, sans doute, de l’un des plus beaux projets sportifs de la région, mes aspirations ne convergeaient plus avec celles du club. Je me promets toujours de travailler dans l’intérêt supérieur du club dans lequel j’évolue. J’ai senti que si je continuais, ça n’allait peut-être plus être le cas. J’ai donc décidé d’arrêter.

Je suis assez chanceux, car très vite, Saint-Louis a fait partie des nombreuses opportunités qui s’offraient à moi. (J’en profite pour remercier tous les clubs de la région qui m’ont sollicité. Ainsi que les personnes avec qui j’ai passé ces années au SRC : José GUERRA & Arnaud BEY. Les joueurs seniors, les générations 2006 et leurs parents. La génération 2007 et 2005, les dirigeants, tous les éducateurs de chaque Pôle (Mention spéciale à Pierre DELAGRANGE). L’ensemble de la section Féminine, “Mbappe’s” et tous ceux que je ne peux citer ici pas, mais auxquels je pense également.)

Par le biais des joueurs ayant vécu la dernière saison (et certains dont on ne peut évoquer l’histoire du club sans citer leur nom), des personnes évoluant maintenant dans le monde professionnel, mais resté proche du club, je suis rentré en contact avec le néo-Président Christian GNAO-GUEI, Mangui et Nizar. Ils m’ont fait comprendre que ma présence dans le projet de reconstruction était plus que désirée.  Convaincu du projet présenté, me voilà aujourd’hui au club avec plein d’énergie.

Tu as l’air très attaché au F.C Saint-Louis Neuweg ?

Toutes les personnes que j’ai connues lors de mon passage au club et avec qui j’ai gardé des relations, nous sommes toujours très attachés au club. À chaque fois qu’on se voit ou qu’on se parle au téléphone, nous évoquons le FC Saint-Louis Neuweg. Parfois pendant des heures ! 😂

Nous l’avons tous quitté à une certaine époque, mais nous y sommes toujours restés fortement attachés. D’autres y sont même revenus ! Il y aura encore des retours.

Les avantages du club ?

Les infrastructures, la ferme volonté d’atteindre les objectifs fixés et l’investissement des personnes souhaitant reconstruire le club.

Les inconvénients ?

Il est tôt pour avoir un avis objectif à ce sujet.

Ce que je souhaite aux groupes seniors :

À travers beaucoup de travail et le contenu proposé, dans un premier temps je souhaite redonner du plaisir aux joueurs. S’ils prennent du plaisir, nul doute que nous aurons des résultats comptables.

Ma philosophie de jeu

Premièrement, l’idée est de créer un environnement, de poser un cadre, une structure qui permet à chacun des joueurs d’exprimer sa créativité. D’exprimer leur talent.

C’est le premier de mes soucis.

Ensuite ma philosophie c’est de marquer un maximum de buts tout en minimisant le risque d’en prendre.

Comment rendre la R1 compétitive ? 

D’abord, que l’ensemble du club retrouve une certaine stabilité. Les éducateurs de la structure jeune, les gens proches du club… Que toutes les personnes qui font partie de la vie du club se sentent à l’aise et soient fières. Cet état d’esprit sera déjà un appui de taille pour les joueurs !!

Maintenant pour les joueurs seniors qui participeront à l’aventure R1, je l’ai dit plus haut, qu’ils retrouvent du plaisir. Il faut faire en sorte que les joueurs fassent du projet, que l’encadrement leur propose, le leur. Je suis intimement persuadé que le football est un sport de joueurs, pas de coachs. Si nous parvenons à faire en sorte qu’ils adoptent le projet proposé, alors leur talent fera la différence. Nous verrons de belles choses à « La Frontière ».

Ma citation

“Un club n’appartient à personne d’autre que ceux qui le portent dans leur cœur”

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment.

%d blogueurs aiment cette page :