RÉTRO : LA COUPE DE FRANCE ET LE FCSLN

Alors que le FC Saint-Louis Neuweg s’apprête ce dimanche à disputer un 32 ème de finale de coupe de France face à l’UF Maconnaise, le club tentera de glaner pour la première fois de son histoire un ticket pour les 16 èmes de finales ! En effet, à l’heure actuelle, la meilleure participation des ludoviciens reste cette fatidique étape des 32 èmes de finales. Retour sur ces matchs qui ont marqué l’histoire du club.

4 participations pour aucune qualification

Dans un temps d’avant, les 32 èmes de finales riment avec réunification entre les clubs amateurs et les clubs de Ligue 1 qui eux, entrent en lice, alors que théoriquement, certains bataillent depuis août dans les premiers tours. Ce tour magnifiant l’esprit de la coupe à la Française se déroule lors du premier week-end de l’année laissant la place à des pelouses malmenées venant niveler les niveaux afin de pourquoi pas, créer l’exploit et poursuivre l’aventure.

Ce scénario se présenta 4 fois pour les Reds qui affrontaient alors Guegnon pensionnaire de Ligue 2 lors de la saison 1996-1997. Le défi était de taille puisque les Reds évoluaient en DH, soit 4 divisions en dessous des Saône-et-Loiriens. Malgré une bonne prestation de Saint-Louis, le FC Guegnon s’impose 3 a 0 dans une équipe où était aligné le tout jeune Franck Jurietti.

Nous avons aussi en mémoire l’édition 2009-2010 où les Reds s’inclinent face au FC Sochaux-Montbéliard encore en Ligue 1 à l’époque et par la plus petite des marges : 1-0. Sloan Privat était alors le buteur du soir bien servi par un Stéphane Dalmat en forme ce jour là. Pour l’Est républicain Vincent Rychen était alors revenu sur ce match : “Nous avons passé notre temps à défendre, rigole le technicien frontalier. À la fin du match, nous étions vraiment lessivés, mais avec le sentiment du devoir accompli. Nous avons beaucoup couru, beaucoup souffert, mais ça valait le coup, car nous sommes quand même parvenus à faire douter un petit peu les pros. Nous n’avons jamais été ridicules, nous étions à la hauteur de ce rendez-vous. ”

L’incursion en 32 èmes la plus récente reste celle face à Jura Sud où Saint-Louis s’inclinait dans un match à sens unique laissant un sentiment de regret qui prédominait à la sortie de ce duel entre deux équipes de CFA2 (Niveau N3). Notre capitaine Fadel Niang était de la partie et avait assisté depuis le banc à cette rencontre : “Ils ont su marquer tôt et ont juste eu à dérouler ensuite. Un match compliqué [… ] M’Baiam et Bidouzo (Axel jouait pour Jura Sud à l’époque) nous avaient fait très mal. On avait beaucoup de regrets après ce match.”

Crédit photo : DNA

Un derby et des regrets

Enfin, c’est l’édition 2005-2006 qui nous intéressera aujourd’hui : Nous recevions le voisin du SR Colmar qui évoluait en CFA2 (N3) alors que les Reds étaient en DH (R1). Nizar CHARNI s’en souviens encore : “C’était un gros évènement, nous revenions d’un long déplacement à  Mozac lors du 8ème tour (du côté de Clermont-Ferrand). L’atmosphère n’était pas la même, rien qu’au niveau médiatique il y avait une certaine attente. Le fait de jouer un derby augmentait également l’enjeu. Il y avait beaucoup de monde au stade de la frontière ce jour là, 1 500 personnes de mémoire. Je me souviens qu’on avait du mal à s’entendre.”

“Je ressors de cette rencontre avec une grosse frustration. On gagne 1 a 0, on entre bien dedans et on a commis de petites erreurs. Je marque de la tête sur corner de Stephane Beaune. Ils égalisent sur coup franc et marquent en début de 2ème mi-temps. On s’était déconcentrés et on s’est retrouvés menés. Par la suite on ne convertit pas les quelques occasions qui s’offraient à nous. C’était vraiment frustrant. On sentait qu’on pouvait faire quelque chose. Encore aujourd’hui je me souviens très bien de ce match.” Évoluant à l’extérieur, Colmar fait parler sa supériorité hiérarchique et s’impose grâce à un doublé de François Bader (1-2). Le SR Colmar s’inclinant d’ailleurs ensuite en huitièmes de finale face à Rennes non sans avoir sorti Monaco au passage “une belle campagne de coupe” souligne N. Charni.

La 5ème chance

 

Les suiveurs de cette campagne 2020-2021 reconnaîtrons de nombreuses similitudes avec le match du 8ème tour face au FR Haguenau à l’exception d’une issue plus heureuse avec ce retour au score offert par Dame GUEYE et une victoire arrachée aux tirs aux buts. Car oui, la 5ème participation du club en 32èmes de finale à lieu ce dimanche 21 février à 15H00 et la rencontre sera à suivre en direct sur la page Facebook de l’UF Maconnais.

Si il est aujourd’hui entraîneur de l’AS Raedersheim (R3) depuis 2019, Nizar CHARNI n’en reste pas moins un fan du football ludovicien  “Je suis toujours de près ou de loin le FCSLN et je suis attentif à cette campagne de coupe de France. Ils ont su faire le nécessaire pour revenir et se qualifier au tour précédent.” l’ex défenseur-central se veux plutôt confiant pour l’avenir des Reds “Je pense que c’est une réelle opportunité de pouvoir aller en 16èmes. Je souhaite bonne chance au FCSLN qui a les cartes pour pouvoir le faire, je n’ai aucun doute sur la qualité du travail de Cédric DECKER et de son groupe qui sont capables d’aller cette qualif.”

 

We are using cookies to give you the best experience. You can find out more about which cookies we are using or switch them off in privacy settings.
AcceptPrivacy Settings

GDPR

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment.

%d blogueurs aiment cette page :